1795592_10153373951319544_2844099197960211601_n

 

Ce weekend, à Paris 14e,  ont eu lieu les championnats de France Kendo « catégorie Honneur ».

Individuels le samedi, puis par équipes le dimanche.

« Catégorie Honneur », ça veut dire :

  • 1er-2e Dans pour les individuels
  • Et équipes qui se sont qualifiées dans leurs régions

Les 2 kenshis de l’ADAKI Blois, qui se sont qualifiés à Orléans en février, étaient donc François Christophe et Yoann Marre. Tous deux sont sortis premiers de leur Pool. François perd son (long) shiai en tableau, après ensho de 10 min… Et une blessure au genou. Yoann a fait son chemin jusqu’en ¼ de finale et reçoit le « fighting spirit » de la part d’un jury d’arbitres. Il commence à être un habitué des Fighting spirit !

11231031_10153373938259544_6249977468987143084_n

Bravo à eux deux.

 

Le dimanche, l’équipe blésoise, privée de Patrice Périès et JB Grillère, était constituée de :

  • Yoann Marre
  • Guillaume Goemaere (from Toulouse)
  • Gwénolé Bellanger
  • Cédrik Tournois
  • Antonio Gomes (Taisho)

François n’a pas pu participer, s’étant sérieusement blessé au genou la veille.

Nous avons d’abord affronté Aubergenville, équipe jeune, rapide et rodée au Shiai. J’ai eu le plaisir de combattre mon ancien co-équipier de Versailles Budo, Matthieu Besnard, qui n’ rien perdu de son efficacité ;-)

Nous avons perdu par 4 défaites / 1 victoire.

Puis nous avons affronté Musashi Toulouse (il y a plusieurs Dojos à Toulouse).

Cette équipe était plus à notre portée et nous avons fini à égalité, 2 défaites / 1 Hikiwake / 2 victoires,  mais avec 1 ippon en moins au comptage.

Toulouse ayant moins de défaites face à Aubergenville, nous finissons 3ème de la Pool et ça s’arrête là pour notre équipe. Nous pouvons dire que nous avons fait ce qui était dans la capacité de l’équipe ce jour-là. Un seul bémol mais qui nous aidera  à progresser : ce qui nous a manqué , c’est le zanshin du début à la fin des shiais. Nous avons pris plusieurs ippons sur des instants de « pause », surtout face à Aubergenville. Et clairement, cela reflète notre façon de pratiquer « habituelle ».

Il faut que lors de nos entrainements, et surtout en Gi-geiko, nous ne nous arrêtions pas. Pas de discussion sauf problème technique, il faut menacer, attaquer, contre-attaquer en permanence jusqu’à entendre « YAME ».

Pour autant, notre « qualité » technique de Kendo, elle, est plutôt bonne et il ne faut pas tout remettre en cause.

Les résultats en équipes sont :

1 – Lyon ELSJ

2 – Saint Brieuc

3- Le Poinçonnet et Aubergenville

Félicitations à nos amis du Poinçonnet, qui se sont super-bien battus. L’USO, avec une équipe « B » mais très motivée ont été battus de peu en ¼ de finale par Aubergenville. 

Nous avons passé une très belle soirée le samedi au restaurant japonais (très bonne adresse, d’ailleurs) et un bon dimanche avec du beau spectacle dans les phases finales. 

Personnellement, j’ai beaucoup aimé les combats de l’équipe de Saint Brieuc. Belle équipe. Ce championnat avait une très bonne ambiance.

Merci à Sophie, qui en plus de nous transporter, est venue nous encourager.

Antonio