Voici un rapide compte-rendu de l'Open International Adidas Kendo, qui a eu lieu samedi 15 et dimache 16 février à Levallois-Perret.

995849_10152216137769544_746946931_n

Samedi, l'Open "individuel":
L'ADAKI y était représentée par 2 kenshis; Jean-Baptiste Grillère (catégorie 3e Dan et +) et Yoann Marre (catégorie 1er-2e Dan).
JB s'est qualifié en Pool puis a été battu au tour suivant.
Yoann s'est incliné en 1/4 de finale et remporte un nouveau Fighting Spirit (après celui des Championnats Inter-régionaux de janvier !).
Bravo à lui!

Dimanche, l'Open "équipes de 3 combattants":
Une soixantaine d'équipes étaient présentes.
L'ADAKI avait 2 équipe.
ADAKI 1: François Christophe, Jean-Baptiste Grillère, Antonio Gomes
ADAKI 2: Yoann Marre, Clément Saurat (ronin de l'US Orléans), Isabelle Nivault (ronin de Niort)
Dès le départ, la couleur était annoncée: élimination directe (pas de Pool de qualification). Il fallait donc mettre le Turbo dès le 1er combat.

ADAKI 1 a été battue par IBK 1 (Issy-les-Moulineaux Budo Kaï), équipe qui est d'ailleurs arrivée en en demi-finale,
composée d'un membre de l'équipe de France (Simon Cohen), d'un jeune japonais de la délégation du Kokushikan et un autre kenshi de IBK.
ADAKI 2 s'en est bien tirée; l'équipe a gagné face à Meaux puis a été battue par une équipe anglaise appelée Manchester (composée de 3 kenshis de Dojos anglais différents).
Cette équipe était plus forte mais ADAKI 2 a "chèrement vendu sa peau".
Bravo à eux et merci en core à Isa et Clément de s'être joint à nous pour cette compétition.
J'en profite pour leur redire que nous leur faisons un prix pour leur licence ADAKI l'année prochaine...

L'Open a été remporté par une équipe de Budo XI 4 face à Pessac 1 (dont faisait partie notre ami Sylvain Chodkowski), la finale était très belle.
Les 3èmes sont: IBK 1 et Versailles 1.

 

L'organisation étant très efficace, et malgré un évacuation pour alerte incendie (d'aucune gravité), dès 14h30 ont démarré les combats France-Japon prévus au programme.
Sur 3 shiaijos, avaient lieu en même temps:
France-Japon féminines
France A - Etudiants du Kokushikan
France B - Etudiants du Kanto
Puis il y eu un "2ème tour":
France A - Etudiants du Kanto
France B - Etudiants du Kokushikan

Que dire, sinon: du grand spectacle!
De l'engagement total, de la technique, de la vitesse, etc...
Encore une fois : il faut assister à cet Open au moins une fois pour se rendre compte de ce qu'est le Kendo à haut niveau et prendre plaisir à le voir, autrement que derrière un écran "sans saveur".
De plus, le palais des sports de Levallois-Perret est vraiement un lieu superbe, avec de la place et un parquet parfaitement adapté au Kendo.
A noter pour 2015.