Ce week end ont eu lieu les championnats de France de iaido l'occasion pour l'ADAKI d'aller concourir en individuel pour cette unique et grande compétition nationale qui se déroulait à Paris.

P1000062 (1)

Debout, de gauche à droite: Jean-Pierre, Mohammed, Olivier

en seiza: Vincent, Baptiste

Nous étions donc représenté par:

Catégorie MUDAN (KYU) Vincent et Jean-Pierre.

Catégorie SHODAN Olivier et Mohamed.

Catégorie NIDAN Baptiste.

 Après une arrivée difficile à Paris (jour de brocante qui n'a pas laissé Momo indifférent), nous sommes arrivée au gymnase qui cette année était particulièrement bien remplis, une grande participation donc ce qui rend la compétition encore plus exitante.

 Après une petite modification des règles d'usage sur le salut et l'étiquette, les sélections des poules ont démarré (avec le TOREI en moins, ce qui ce pratique en compétion internationale lorsque les effectifs sont très nombreux).

 Petit rappel des règles, deux combattants cote à cote sur deux aires de combat différentes exécutent les mêmes KATA imposés (3 en poule, 5 en tableau), c'est le plus convaincant qui remporte par IPPON, trois arbitres comme au KENDO et c'est la majorité des drapeaux qui donne le point. C'est un peu comme un casting, il y a des critères communs     et c'est celui qui parvient le mieux à faire vivre son KATA qui gagne.

 En catégorie MUDAN Vincent et Jean-Pierre ne sont pas sorti des poules, ce qui était relativement normal puisque pour eux c'était la première compétition et que le niveau cette année était particulièrement élevé beaucoup de MUDAN avec un très bon niveau proche du 1er DAN. Certains clubs pratiquent uniquement le IAIDO deux à trois voir quatre fois la semaine pour certains, c'est dire...

 En catégorie SHODAN Olivier ne sortira pas des poules, avec néanmoins de très bon clients et des combats serrés, Mohamed après les poules fera un beau parcours pour terminer troisième à égalité avec un autre participant, tout de même troisième aux championnats de France pour la petite section IAIDO de l'ADAKI quelle belle performance, merci momo et merci à tous les autres qui se sont battu avec bravoure.

 En ce qui me concerne, en catégorie NIDAN je sort des poules en gagnant mon premier combat mais en perdant mon deuxième (des erreurs techniques, et un peu trop de confiance en moi).

En tableau après un combat sans adversaire (c'est le tirage au sort qui veut cela, j'ai passé gratuitement un tour ce qui n'est pas forcément un avantage en terme de concentration) je m'incline en huitème de final contre un combattant avec un iaido très propre, technique et beaucoup de ZANSHIN le combat était serré j'ai bénéficié d'un drapeau lui deux.

 C'était un combat interréssant j'ai senti même si il était à coté qu'il me mettait la pression (on le ressent quand le combat est à couteaux tirés chacun essayant d'être le plus crédible possible).

La fin de la journée à été consacré aux passages de grades, j'ai obtenu mon troisième DAN, qui n'est je pense pas le fruit du hasard, les entrainements avec le groupe France l'an dernier et les stages mon beaucoup aidé à franchir ce CAP.

Baptiste.