Bonjour à tous et à toutes,

L'ADAKI s'est présentée au championnat de France individuel Iaido 2012, fort de ses peu nombreux mais ô combien valeureux combattants.

C'était l'occasion pour Christophe de découvrir le monde compétition qui pour un première participation n'a pas démérité, en catégorie Mudan il ne passera pas les poules mais il a combattu contre des adversaires un peu plus expérimentés (dont un qui est arrivé en quart de final dans des tableaux avec de nombreux participants).

En ce qui concerne votre serviteur en catégorie Nidan après deux combats en poule menés avec conviction je me suis incliné finalement en quart de final contre une combattante qui techniquement a été meilleure.

La compétition est un moment intense qui galvanise le pratiquant, elle permet de se mettre en danger réel (notion de combat) et cela est toujours une expérience intéressante d'accepter d'être jugé, arbitré, de perdre ou de gagner (peu importe, la victoire ou la défaite) c'est faire preuve d'un esprit humble et ouvert et c'est un
vrai capitale de progression.

Il n'y a dans le Iaido pas de confrontation réelle mais finalement on se 
rend compte que ce soit en Kendo ou en Iaido, et dans les Budo en général que le vrai combat à mener est celui contre vous même (peur, doute, trop grande confiance). Bref une expérience très profitable également sur le plan humain.

La journée s'est terminée avec un passage de grade auquel nous n'avons pas participé mais assisté afin de permettre de se préparer mentalement pour les futurs passages, s'imprégner de l'ambiance.

A plus au dojo

Baptiste