chiitabi 

 

(Association japonaise « boshi syumatsu hoyo project »,  qui organise des week-ends santé pour les mamans et enfants de la région de Fukushima)

 

Voici une traduction du texte de présentation de cette association et de son action. La traduction n’est pas littérale et a été particulièrement difficile, mais nous avons essayé de conserver « l’esprit » du texte original :

 

« L’accident nucléaire de Fukushima nous fait peur et nous peine profondément, mais il nous faut quand même avancer et faire briller l’espoir, car il y a beaucoup d’enfants concernés.

Nous souhaitons que les enfants puissent vivre dans l’amour, connaître les joies de l’amitié et avoir confiance dans la beauté du monde. C’est là qu’est notre avenir.

C’est en organisant des petites escapades pour ces enfants qu’on atteindra notre but.

 

Résumé du projet :

 boshi

 

L’objectif est d’aider physiquement et mentalement les enfants et  les mamans qui ne peuvent pas quitter (pour différentes raisons) la région de Fukushima pourtant contaminée. L’association leur permet de partir le week-end en escapade et de loger dans la préfecture de Miyagi, comparativement moins contaminée.

 

Les mères des petits enfants qui ne peuvent pas se réfugier dans une autre région sont autant préoccupées par le côté mental que par le côté physique. Notre programme consiste à prodiguer des conseils et des soins psychologiques à ces mamans dans un endroit où elles peuvent parler et partager leurs sentiments sereinement et sans crainte.

 

Il y a aussi du yoga et de la gymnastique pour détendre les corps, de l’aromathérapie, des petits concerts, des ateliers musicaux, etc…  En adaptant ces activités, on soigne le corps et l’esprit.

Nous enseignons également les gestes de la vie quotidienne pour se protéger de  la radioactivité.

 

Nous créons une ambiance permettant aux enfants de jouer sans aucun souci, nous cuisinons des aliments sains leur permettant de se nourrir sans appréhension. Comme thérapie artistique, des puériculteurs font des activités créatives et musicales.

 

En règle générale, il y a maximum 8 groupes, permettant ainsi aux mamans et aux enfants de bien profiter des activités, sans stress, dans une ambiance calme et rassurante. »

 

Organisateur : boshi syumatsu hoyo project « chiisana tabi japan »

 

Petit lexique :

 

boshi = maman et enfant

Syumatsu = week-end

Hoyo = soin

ð  boshi syumatsu hoyo project = Association pour des Week-End de soins pour les mamans et enfants

 

Chiisana = petit

Tabi = voyage

ð  Chiisana tabi = escapade

 

Le site de « boshi syumatsu hoyo project,  chiisana tabi japan » : URL://www.chiitabi.com/

 

  

Action de l’ADAKI :

 Pour aider cette association, l’ADAKI vous propose d’acheter un badge “We Save The Children from the radioactivity”. Nous en avons reçu 70, qui seront proposés aux pratiquants de kendo à l’occasion du stage régional qui a lieu à Blois les 28-29 janvier 2012, où nous aurons l’honneur de recevoir l’expert japonais de kendo Takeoyoshi Takayuki sensei.

 

save-chidren-radioactivity 

Le geste à faire est de 3€ pour avoir un des 3 modèles de badge existant. Bien entendu, rien ne vous empêche d’acheter plusieurs badges et de les payer plus de 3€ !  La somme récoltée sera bien sûr entièrement reversée à «chiisana tabi ». 

 Par ce geste modeste, nous espérons aider à réchauffer le cœur des sinistrés de Fukushima.

Nous pensons à eux et à ceux qui les aident.

 

 Le site de “We Save The Children from the radioactivity”: http://ntpj.exblog.jp/

 

 

Article également paru sur oriibu.canalblog.com