Voici un topo du Chpt de France Excellence de ce week-end, qui avait lieu à PARIS 19ème.

Podium:
1er: Guillaume SICART (Pau)
2ème: Jean-Nicolas HEURTEVIN (Versailles Budo) Félicitations !!
3èmes: Jean-Pierre LABRU (Budo 11)
Alban RANCHON (Saint-Etienne Akamon)
Fighting spirit: Yanis HACHOUF (Pessac)
Romain LONGUEPE (Lille)

Pour ma part, je me suis qualifié en pool (ce sont des pollsde 3 combattants) où j'a battu M. COM (Rennes) et perdu face à M. NASHIMOTO (Budo 11).
Puis en 16ème de finale, après un Encho (prolongation en ippon shobu et sans limite de temps), au bout de 8min j'ai perdu par un Men de BOUSIQUE Sylvain (Fontenay le Comte).
Le niveau et l'engagement physique de cette année était très élevé. Les kendokas arrivés aux Quarts de finale ne sont vraiment pas là par hasard. C'est du grand Kendo.
Je suis assez content de mes combats même si j'ai raté de nombreuses opportunités, notamment face à S. BOUSIQUE. Mon attitude dans ces shiaïs n'était pas assez "guerrière" et le zanshin a parfois manqué; à ce niveau c'est sanction immédiate... C'est comme ça que j'ai rapidement pris un Men par M. NASHIMOTO.

2 kendokas du CRK TBO y étaient également.
Teddy TILLIER a fait une belle prestation: il a été battu en 8èmes de finale par S. BOUSIQUE (dire qu'on aurait pu se rencontrer...) au bout de: 28min de combat !!
C'est du Marathon...
Surtout que Teddy avait déjà eu la "chance" de devoir combattre le double en pool. Cette pool a été refaite car il y avait égalité parfaite entre les 3 combattants.
En tout ca, CHAPEAU Teddy, super combativité! Il n'a rien lâché.
Bilal HABLE n'a pas réussi à sortir de sa pool. C'était un jour "sans" .

Nous avions une supportrice: Anaïs. J'en profite pour la remercier encore des encouragements, de son coup de main (vidéos, rubans, ...).

Nouveauté:
le CNK impose à tout compétiteur de posséder ses propres rubans (1 rouge et 1 blanc taille normalisée)
Tout le monde n'était pas au courant et la solidarité du kendo fonctionnait bien mais il faudra y penser: pour les Chpts de France Honneur en Mai.

Le changement de salle de dernière minute (décision de la Mairie de Paris) nous a fait combattre dans un petit gymnase, inadapté à ces Chpts. Le CNK a réussit à installer 3 shiai-jo mais ceux-ci étant distants de
quelques 50cm et proches des murs, les conditions de sécurité étaient limites.

A jeudi.

Antonio