P3123920
 
samedi 12 et jeudi 17 mars, nous avons fait un passage de kyu kendo, avec un jury incorruptible et sans pitié (Antonio, JB, Olivier), dont voici le résultat:
 
1er kyu: Gwenolé, Xavier
2ème kyu: Régis, Patrick,Quentin, Mohammed
3ème kyu: Alexia, Vincent, François (L)
4ème kyu: Evelyne, Gérald, Guillaume
5ème kyu: Jean-Pierre, Jia, Ludwig, Christophe, Isabelle, Thomas
6ème kyu: Adrien
 
bravo à vous tous pour vos prestations, car la progression est réelle et très encourageante. Comme toujours, l'assiduité et la régularité paye, alors que le stress peut au contraire diminuer les capacités... mais ça fait partie du jeu! Le passage de grade (kyu ou dan) permet de montrer le niveau de son kendo à l'instant "T", avec les aléas du moment (fatigue, blessure, pensées extérieures, etc). On ne devient pas tout d'un coup "meilleur" parce qu'on a passé un grade!
A ce propos, le passage de grades kyu n'a pas de caractère formel en kendo... Aujourd'hui, nous avons fait un examen formalisé, mais les senseï du dojo sont libres de juger à tout moment du niveau kyu de chaque kendoka... Ce qui est différent du passage de grade dan, qui se déroule devant un jury composé de jurés dument reconnus par le CNK.
 
P3123922
 
A la suite de ce passage de kyu, les 1ers kyu, 1er dan et 2ème dan ont pu se mettre en situation d'un passage de grade "dan": là aussi ce fut très enrichissant et révélateur du bon niveau du groupe ADAKI!
 
En règle générale, les points à améliorer pour tous sont:
la coupe: ne pas faire rebondir son shinaï dans les yoko men du kiri kaeshi, pour faire une coupe ippon il faut un bon te no uchi et shimeru.
le zanshin: après un ippon, voire une coupe "ratée", il faut "passer" en accélérant, se retourner vivement dans un puissant kiaï continu et fort.
 
Evidemment, chacun d'entre nous a d'autres points à améliorer, individuellement: ce peut être la distance, le ki ken taï no ichi, la menace (seme), etc...
La voie est longue et infinie... c'est sans doutes ça qui nous fait nous accrocher au kendo!
 
à+
Olivier