A l'ADAKI, nous avons un tailleur de pierre.

Pendant quelques années, nous le surnommions le "démembreur", en regard de sa technique de frappe...

Mais cela n'est plus d'actualité, et il a acquis beaucoup plus de sérénité et de finesse dans ses combats.

Alors quand j'ai trouvé cette maxime chinoise, j'ai tout de suite pensé à lui, celui qui est le sempaï de notre dojo:

"Qui frappe la pierre se blesse;

qui force la faille fend la pierre."

(proverbe chinois, Guan Zi)

Que ce proverbe soit source de réflexion pour chacun de nous: pratiquants de kendo, il nous faut trouver la faille plutôt que de frapper sur la pierre!

A toi, Jibé!

Olivier

durandal

Durandal, épée plantée dans la pierre...