je veux vous faire part de l'enseignement d'un grand maître zen...

Un jour, alors que nous regardions Youtube (ben quoi? je n'ai pas dit que l'histoire se déroule il y a 150 ans... ça c'est passé hier), ce grand maître zen m'a montré la vidéo "Japan crazy machine" http://www.youtube.com/watch?v=KW18GGGKJQM .

Et c'est là que j'ai vu des scènes hallucinantes, telle que celle-ci (je cite de mémoire): une bille déclenche une suite de mouvements et de parcours improbables mais parfaitement orchestrés, où des réglettes font la bascule et frappent une toupie qui pousse une autre toupie qui elle-même pousse une bille qui déclenche un petit chariot en pot de yaourt qui va frapper une roue qui libère une bille qui dévale une cascade de petites cuillères en plastiques avant de se faire piéger par une tasse à café qui la recouvre.

Devant ma mine réjouie où on pouvait sans doute lire un mélange d'incrédulité et de fascination, le grand maître zen m'a demandé: "alors, qu'en penses-tu?".

Je n'ai pu que répondre: "j'aime! c'est génial et ça ne sert à rien!"

Alors, le maître m'a regardé avec son petit sourire énigmatique, et s'il avait pu me frapper de son baton ou d'un bon gros coup de bokken, il l'aurait fait... Car il m'a répondu: "tout sert à quelque chose".

Confus, honteux que mon esprit celtico-cartésien n'ait pas saisi du premier coup le message de la petite bille, je balbutiais: "c'est ce que je voulais dire, mais vous le dites tellement mieux, maître!! Arigato gosaï masu! (merci beaucoup)"

"Douitashimashite" (de rien), m'a répondu le maître zen, sans doute heureux d'avoir piégé le misérable kohaï (élève) que je suis...

Et c'est alors que la vérité m'est apparue... Il suffit de remplacer "Japan Crazy Machine" par "kendo", et le dialogue devient:

le maître: "que penses-tu du kendo?"

l'élève: "j'aime! c'est génial et ça ne sert à rien!"

le maître: "tout sert à quelque chose".

Libre à chacun de remplacer kendo par tout autre mot ou activité humaine.

Et comme souvent, laissons le dernier mot à Myiamoto Musashi: "Réfléchissez-y".

à +

Olivier

jap2009_879

(photo par Olivier, Ryoan-Ji, avril 2009)